Ah, cruel dilemme,

A l'heure où j'écris ces quelques mots (le 14 décembre, il est 8h47), je n'ai pas encore trouvé ma photo du mois de notre chère Angélique , j'ai eu beau retourner mes ordinateurs, mon mobile, mes fichiers photos, rien  qui m'inspire, niet,  nada...

Peut-être que je devrais aller voir dans mes négatifs argentiques, mais je n'ai franchement pas le temps. Comme chaque année, la fin de l'année est bien chargée, au bureau et dans ma vie tout court..

Mais je m'inquiète pas, vu que je suis une championne de la procrastination, je nous trouverais bien une petite mais grande photo du mois...

il est 8:58, nous somme le 15 décembre, et je viens de trouver ce que j'allais mettre. C'est curieux parfois la vie, je suis revenue régulièrement sur cette photo imparfaite, pour tout dire ratée.

Faite avec mon mobile en laissant par hasard, le doigt appuyé sur le déclencheur sans m'en rendre compte, je ne me suis jamais décidée à la jeter car je trouve qu'elle est bien composée, qu'il y a une dynamique et des couleurs qui vont bien ensemble. je me suis toujours demandée où j'avais prise cette photo car je ne l'associais à rien. J'ai  "googlelisé" cette image car maintenant avec la plupart des  téléphones intelligents, nous avons les coordonnées GPS - n'allez pas les chercher sur cette photo, j'ai viré les Exif. Rester anomyme me convient parfaitement.

Parfait, imparfait, perfection, imperfection sont des notions bien subjectives pour jongler avec la conjugaison et cette photo, comme la plupart des photos, est perfectible et toujours ratée d'ailleurs :)

Ca me rappelle le slogan de KODAK, " Appuyez sur le bouton, nous ferons le reste ".

à l'époque, KODAK vendait des appareils photos munis d'une pellicule à l'intérieur et lorsque vous aviez fini votre pelloche, il fallait envoyer son boitier à KODAK qui ôtait le film, en mettait un vierge, développait le film impressionné, faisait le tirage, puis renvoyait le tout à son propriétaire et la boucle était bouclée jusqu'à la prochaine fois. ça a duré pendant un siècle environ, et les employés de Kodak ont dû en voir défiler des photos imparfaites, et voir également des futures photos peut-être visibles aujourd'hui au MOMA ou ailleurs...

Bon je m'égare, mais nul n'est parfait, n'est-ce pas ?

 

2017_12_15 péché mignon

 et quels vilains petits défauts ont mes chers voisins ?

Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Bubble gones, Cara, Carolyne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Kellya, Krn, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Marie-Paule, Memories from anywhere, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nicky, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sandrin, Shandara, Sous mon arbre, Tambour Major, Tataflo, Ventsetvoyages, Who cares?, Wolverine, Xoliv',